• Préservatifs remboursés. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé ce matin sur France Inter que, pour lutter contre le sida, des préservatifs seraient bientôt remboursés à 60 % par la Sécurité sociale sur prescription médicale, le reste pouvant être pris en charge par les complémentaires santé. Selon un arrêté publié au Journal officiel, la mesure concerne les préservatifs masculins Eden des laboratoires Majorelle et elle prendra effet dans 13 jours.

  • Blocage d’un site web. Le tribunal de grande instance de Paris a ordonné le blocage dans les 15 prochains jours du site internet Démocratie participative, qui diffusait des messages racistes, antisémites et homophobes. « Ce blocage est une décision importante, car elle va faire précédent : cette victoire en appelle d’autres », a réagi auprès du journal Le Monde le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, Frédéric Potier.

  • Un cadre du Sénat soupçonné d’espionnage. La Direction générale de la sécurité intérieure, chargée du renseignement intérieur, a placé en garde à vue dimanche un haut fonctionnaire du Sénat, Benoît Quennedey, pour des soupçons d’espionnage au profit de la Corée du Nord, a révélé hier soir l’émission « Quotidien » de TMC. Benoît Quennedey, qui est l’un des administrateurs de la direction de l’architecture, du patrimoine et des jardins au Sénat, est le président d’une association pour l’amitié franco-coréenne.

  • Mission sur Mars. La sonde InSight, lancée par l’agence spatiale américaine Nasa, s’est posée hier soir sur la planète Mars. Elle doit en étudier la structure interne, à l’aide d’un sismomètre français, dans le but de mieux comprendre comment se forment les planètes rocheuses. Le dernier atterrissage réussi sur la planète Mars remontait à celui du robot Curiosity en août 2012.

  • Loi martiale en Ukraine. Le Parlement ukrainien a approuvé hier soir le décret présidentiel pris dans la journée instaurant la loi martiale dans le pays, en réduisant sa durée à 30 jours et son application aux régions frontalières de la Russie et de la Transnistrie, un territoire situé entre l’Ukraine et la Moldavie. La déclaration de la loi martiale, pour la première fois depuis l’indépendance du pays en 1991, résulte de la capture dimanche par la Russie de trois navires militaires ukrainiens et de 24 marins en mer Noire.