27 novembre 2018

C'est leur avis

Le cercle vertueux de l’Afrique

Le Conseil de sécurité de l’ONU a voté le 14 novembre la levée des sanctions contre l’Érythrée, réagissant ainsi notamment à la signature en septembre d’un accord de paix entre ce pays et l’Éthiopie voisine. Dans Bloomberg, Tyler Cowen, professeur d’économie à l’université américaine George Mason, se réjouit de la relative paix que connaît actuellement le continent africain.

« Une part relativement élevée de l’Afrique subsaharienne est en paix aujourd’hui. Elle est plus stable et moins sujette aux conflits par rapport aux décennies précédentes. La violence dans la région du Congo et au Rwanda, par exemple, a tué des millions de personnes dans les années 1990. Il n’y a rien de comparable aujourd’hui. […] Tant que la paix tient, les nations africaines devraient être en mesure de continuer à importer des nouvelles technologies du reste du monde et bien sûr à développer les leurs. Cela mènera à un cercle vertueux de meilleure éducation, de plus forte productivité et de plus de satisfaction vis-à-vis des niveaux de vie, renforçant la dynamique en faveur de la paix. » Tyler Cowen