29 novembre 2018

C'est leur avis

La mondialisation n’augmente plus le pouvoir d’achat

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a lancé ce matin une série de consultations pour répondre au mouvement des « Gilets jaunes », qui manifestent depuis le 17 novembre contre la hausse des taxes sur le carburant et la baisse de leur pouvoir d’achat. Dans Le Monde, l’économiste Jean Pisani-Ferry, qui avait participé à l’élaboration du programme présidentiel d’Emmanuel Macron et qui a appelé début septembre le président à « changer de méthode », estime que les Français ont fini de tirer les avantages de la mondialisation [€] en matière de pouvoir d’achat.

« Dans les années 1990-2000, les Français ont retiré d’importants gains de pouvoir d’achat de la croissance des importations en provenance des pays à bas coût. […] La mondialisation a certes détruit des emplois, mais elle a aussi été une source considérable de pouvoir d’achat. Le prix des produits manufacturés s’est effondré, et nous en avons tous bénéficié. Mais cet avantage est probablement derrière nous : avec la montée en gamme de la Chine et le développement du protectionnisme, ces gains de revenu vont au mieux se maintenir, peut-être s’inverser. Pour le meilleur et pour le pire, la grande fête de la consommation touche à sa fin. » Jean Pisani-Ferry