29 novembre 2018

Ça alors

Les habitants de Buenos Aires priés de quitter temporairement la ville

La ministre argentine de la Sécurité, Patricia Bullrich, a recommandé aux 12 millions d’habitants de Buenos Aires et de son agglomération de quitter la ville ce jeudi, à la veille de l’ouverture dans cette capitale du sommet du G20, qui rassemble les dirigeants des 20 principales puissances économiques de la planète. Pour encourager ces déplacements, le gouvernement a décrété que ce vendredi serait un jour férié. Alors qu’une trentaine de mobilisations anti-G20 sont annoncées, le gouvernement a prévu de mettre à l’arrêt pendant les deux jours du sommet les transports en commun et a mobilisé 22 000 agents de police et de sécurité. En 2016, les autorités chinoises avaient incité les 9 millions d’habitants de Hangzhou, où se tenait alors le sommet du G20, à quitter la ville en accordant une semaine de congés payés et des billets gratuits permettant de visiter des sites touristiques.