17 décembre 2018

C'est leur avis

Des référendums citoyens au niveau local d’abord

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé hier soir dans Les Échos être ouvert à un débat sur la mise en place de référendums d’initiative citoyenne (RIC), l’une des revendications au sein du mouvement des « Gilets jaunes ». Dans Libération, le chercheur en sciences politiques Olivier Rouquan estime que les RIC devraient d’abord consister en des consultations locales avant d’être nationales.

« Rappelons qu’à l’origine, un certain nombre de députés LREM sont entrés dans ce mouvement avec des revendications de démocratie plus horizontale. Le gouvernement devra résoudre ce paradoxe entre demande d’horizontalité lors de la conquête du pouvoir et une pratique du haut vers le bas lors de son mandat. Malheureusement, nous pensons tout de suite – et à tort – à la tête de l’État quand il s’agit de RIC. Alors qu’il faut que le principe de référendum soit appliqué d’abord au niveau des territoires pour ensuite aboutir à des référendums nationaux sur des enjeux forts. Il faut tout un maillage qui aille du local au national sur ces questions de démocratie continue et ascendante. » Olivier Rouquan