Les SDF de la Défense. Connu pour ses tours de bureaux et ses commerces, le quartier d’affaires de la Défense, à l’ouest de Paris, est aussi le refuge de plusieurs dizaines de sans-abri. Journalistes à La Croix, Nathalie Birchem et Sabine Gignoux sont parties à leur rencontre, accompagnées par Titwane, un illustrateur. Les sous-sols offrent de nombreux recoins et « vous avez des places au chaud », explique l’un d’eux, qui dit aussi vivre avec cinq à dix euros par jour. Le reportage est enrichi de magnifiques dessins et de vidéos de témoignages.

Seul avec 1 300 brebis. À plusieurs reprises entre juin et octobre, Jeff Pachoud, photographe pour l’AFP, a suivi en Savoie un jeune berger de 24 ans et ses 1 300 brebis. Au fil des journées, il a pris le temps de tisser un lien de confiance avec lui. En commentaire de ses photos, il raconte ses étonnements : les soins que le berger est capable de prodiguer aux bêtes, la manière de vivre l’attente pendant qu’elles se nourrissent, ainsi que les bricolages permettant d’améliorer le quotidien et de résoudre des problèmes.

Religieuses et femmes de détenus. À Ville-sous-la-Ferté, dans l’Aube, se trouve la Fraternité Saint-Bernard, une maison de religieuses située juste en face d’une prison où des détenus purgent de longues peines. Depuis plus de 30 ans, des religieuses y accueillent des femmes venues rendre visite à leurs compagnons qui se trouvent de l’autre côté de la route. Pour Vice.fr, la journaliste Pauline Verduzier raconte l’atmosphère de cette auberge pas comme les autres et fait témoigner des femmes sur ce que c’est d’aimer quelqu’un enfermé derrière des barreaux.

Un parfum de revanche. Mark Rober, un Américain, en avait marre de se faire voler les colis déposés par des livreurs sur le pas de la porte de sa maison. Alors il a conçu une vengeance diabolique comme seul un ingénieur comme lui, un peu obsessionnel, pouvait l’imaginer : un faux colis qui asperge les voleurs de paillettes et d’une odeur pestilentielle. Il le raconte dans une vidéo réjouissante.