• Contrôle des demandeurs d’emploi. La porte-parole du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale, Aurore Bergé, a estimé sur CNews que le renforcement des sanctions contre les demandeurs d’emploi manquant à leurs obligations relève d’une « logique de justice ». Un décret publié dimanche au Journal officiel prévoit des sanctions plus dures que celles initialement annoncées par l’exécutif, comme la suppression – et non la suspension – de l’allocation chômage pendant un mois en cas d’incapacité à justifier d’une recherche d’emploi.

  • Affaire Benalla. La commission des lois du Sénat a révélé ce matin avoir demandé le 28 décembre des explications à l’Élysée et au gouvernement sur « les conditions dans lesquelles Alexandre Benalla », un ex-chargé de mission de l’Élysée, « a pu faire usage de passeports diplomatiques » après son licenciement en juillet. Saisi par le ministère des Affaires étrangères, le parquet de Paris a déclaré samedi avoir ouvert une enquête préliminaire, notamment pour abus de confiance, visant Alexandre Benalla pour la non-restitution de ses deux passeports diplomatiques.

  • Retraites complémentaires. L’Agirc, qui verse la retraite complémentaire des cadres du privé, et l’Arrco, qui verse celle des autres salariés du privé, ont fusionné hier en un seul régime, l’Agirc-Arrco. Ce regroupement, issu d’un accord signé en 2015 par les partenaires sociaux, s’accompagne d’une hausse des cotisations salariales et patronales et d’une incitation financière à travailler plus longtemps via un système de bonus-malus sur le montant de la future pension de retraite complémentaire.

  • Dopage et Russie. L’Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé hier que la Russie ne lui avait pas permis d’accéder aux données de son laboratoire d’analyses de Moscou avant le 31 décembre minuit. Cet accès était l’une des conditions fixées par l’AMA le 20 septembre pour confirmer la réintégration de l’agence russe antidopage Rusada, suspendue fin 2015 en raison de la mise en place d’un système de dopage institutionnel en Russie de 2011 à 2015. Cette suspension empêchait notamment la Russie de se voir attribuer des compétitions sportives internationales.

  • Attaque au Mali. Une attaque menée hier par des hommes armés contre un village de l’ethnie peule dans le centre du Mali a fait 37 morts, tous civils, selon un bilan du gouvernement. Les violences intercommunautaires ont fait plus de 500 morts dans le pays parmi les civils lors des huit premiers mois de 2018, selon la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme. Elles se sont multipliées depuis l’apparition en 2015 du groupe djihadiste du prédicateur peul Amadou Koufa, tué fin novembre par l’armée française.

  • Jair Bolsonaro investi. Élu le 28 octobre, l’ultraconservateur Jair Bolsonaro, 63 ans, a été investi hier président du Brésil. Après avoir reçu l’écharpe présidentielle de son prédécesseur, le centriste Michel Temer, Jair Bolsonaro a salué lors de son discours inaugural « ce jour où le peuple commence à se libérer du socialisme, de l’inversion des valeurs, du gigantisme étatique et du politiquement correct ».