9 janvier 2019

Ça alors

Des cours de chinois pour les écoliers kenyans

Le directeur de l’Institut du Kenya pour le développement des programmes scolaires (KICD), une organisation chargée de conseiller le gouvernement, a déclaré lundi à l’agence de presse chinoise Xinhua qu’à partir de 2020, le mandarin pourrait être enseigné en tant que langue étrangère aux élèves dès l’âge de 9 ans. Les autres langues étrangères actuellement accessibles dans le pays sont le français, l’arabe et l’allemand. « La place de la Chine dans l’économie mondiale est devenue si forte que le Kenya pourrait en bénéficier si ses citoyens comprenaient le mandarin », a déclaré le directeur du KICD. L’Afrique du Sud a instauré des cours de mandarin dans plus de 40 établissements depuis 2016 et 35 établissements secondaires ougandais en dispenseront à la rentrée 2019. La Chine soutient cet apprentissage en formant des enseignants. Depuis 2005, le pays a ouvert sur le continent 54 instituts Confucius pour promouvoir la langue et la culture chinoises.