9 janvier 2019

Ça peut servir

(Ré)apprendre à s’ennuyer

Lorsque vous avez du temps à tuer, vous sortez peut-être instinctivement votre smartphone pour, au choix : jouer, aller sur les réseaux sociaux ou faire un tour sur les sites d’actualité alors que vous avez déjà lu Brief.me. Et si vous vous laissiez plutôt aller à l’ennui ? Celui-ci stimule la créativité, la productivité et la résolution de problèmes, selon les auteurs d’une étude publiée en juillet par la revue américaine Academy of Management Discoveries. L’ennui advient lorsque la « recherche d’une stimulation neuronale n’est pas satisfaite », a expliqué à Time la chercheuse britannique en psychologie Sandi Mann. L’esprit vagabonde alors pour créer cette stimulation. Pour retrouver cette sensation, Sandi Mann suggère de choisir une activité ne nécessitant aucune concentration : marcher sur un chemin familier, faire des longueurs dans une piscine ou s’asseoir les yeux fermés sans distraction.