10 janvier 2019

Ça alors

En Andalousie, la droite s’allie aux nationalistes

En Andalousie, le Parti populaire (PP), situé à droite, et Ciudadanos, une formation de centre droit, ont signé hier un accord avec Vox, un parti nationaliste, anti-islam et anti-avortement, afin de gouverner ensemble cette région espagnole, la plus peuplée du pays avec 8,4 millions d’habitants. Lors des élections régionales de décembre, le PP avait remporté 26 des 109 sièges du Parlement andalou. Il avait besoin du soutien de Vox (12 sièges), en plus de celui de Ciudadanos (21 sièges), pour obtenir la majorité face au Parti socialiste (33 sièges) et à AA (17 sièges), un parti de la gauche radicale. Dans son programme, Vox veut « revoir les peines » contre les ONG qui « collaborent avec les mafias de l’immigration clandestine », interdire les avortements dans le service de santé publique ou encore abroger la loi sur les violences sexistes.