12 janvier 2019

Ça veut dire quoi

Commission nationale du débat public

Chantal Jouanno, la présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), chargée d’organiser le « grand débat national » qui doit être lancé mardi en réponse au mouvement des « Gilets jaunes », a renoncé mardi à le coordonner en raison d’une polémique sur sa rémunération. Créée en 1995, cette autorité administrative indépendante a pour mission « d’informer les citoyens et de faire en sorte que leur point de vue soit pris en compte dans le processus de décision », selon son site internet. La CNDP vise principalement à les consulter sur les grands projets d’aménagement ou d’équipement, tels que des autoroutes, des lignes ferroviaires ou des installations nucléaires. Elle doit être saisie obligatoirement pour tout projet supérieur à 300 millions d’euros. En fonction de chaque projet, elle organise des débats publics, dont elle assure l’organisation, ou des concertations, dont elle nomme des garants. Composée de 25 membres, elle prend actuellement en charge l’organisation de 70 débats.