• Gaspillage chez Amazon. Brune Poirson, secrétaire d’État au ministère de la Transition écologique, a déclaré hier soir dans l’émission « Capital » de M6 qu’une loi serait soumise au Parlement « dans les mois à venir » pour interdire aux entreprises de jeter des produits qui sont encore consommables. Elle réagissait à une enquête diffusée dans l’émission montrant comment l’entreprise américaine de vente en ligne Amazon détruit massivement des produits neufs invendus.

  • Mobilisation des « Gilets jaunes ». La neuvième journée nationale de mobilisation des « Gilets jaunes » a rassemblé samedi 84 000 personnes en France, selon le ministère de l’Intérieur, contre 50 000 lors de la huitième journée, le 5 janvier. Christophe Deloire, secrétaire général de l’ONG de défense de la liberté de la presse Reporters sans frontières, a lancé un « cri d’alarme » après les menaces proférées et les agressions commises samedi contre plusieurs journalistes couvrant les manifestations.

  • Explosion mortelle à Paris. Une explosion a tué quatre personnes, dont deux pompiers, et fait une cinquantaine de blessés samedi dans un immeuble situé dans le IXe arrondissement de Paris. L’événement est « certainement lié à une fuite de gaz d’origine manifestement accidentelle », a déclaré samedi le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner.

  • Trump face à la Turquie. Le président des États-Unis, Donald Trump, a promis hier soir sur Twitter de « dévaster économiquement la Turquie si elle frappe les Kurdes » en Syrie après le retrait des troupes américaines qui a débuté vendredi. Le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin a rétorqué qu’il n’y avait « aucune différence » entre le groupe État islamique et les combattants kurdes de Syrie et a affirmé que la Turquie continuerait à tous les combattre.

  • Vote de confiance en Grèce. Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a demandé hier que le Parlement vote pour continuer ou non à accorder sa confiance au gouvernement après la démission hier du ministre de la Défense, Panos Kammenos. Ce dernier, fondateur du parti souverainiste Grecs indépendants, a quitté le gouvernement pour protester contre l’accord conclu en juin entre la Grèce et l’ex-république yougoslave de Macédoine prévoyant que celle-ci prenne pour nom « République de Macédoine du Nord » afin de la distinguer de la région grecque de Macédoine. Le Parlement macédonien a ratifié ce changement de nom vendredi.

  • Battisti remis à L’Italie. Arrêté samedi en Bolivie, l’ancien militant d’extrême gauche italien Cesare Battisti est arrivé ce matin en Italie où il a été remis aux forces de l’ordre. Cesare Battisti avait été condamné à la prison à perpétuité par la justice italienne en 1993 pour plusieurs homicides commis dans les années 1970. D’abord réfugié en France au début des années 1990, il avait fui en 2004 vers le Brésil, où l’ancien président Michel Temer a signé en décembre son acte d’extradition vers l’Italie.