17 janvier 2019

C'est leur avis

L’importance de la natalité

Dans son bilan démographique annuel publié mardi, l’institut national de statistiques Insee note que le nombre de naissances en France a baissé pour la quatrième année consécutive en 2018, tombant à 758 000 contre 818 600 en 2014. Pour l’éditorialiste des Échos Jean-Marc Vittori, la France aurait tout intérêt à stimuler sa natalité.

« La France a un réflexe nataliste, forgé par son histoire. Elle est sortie des deux guerres mondiales avec la conviction qu’il fallait une population nombreuse pour avoir une armée forte. Mais ce n’est heureusement plus d’actualité. Il y a en revanche deux excellentes raisons d’encourager la natalité. La première est la préservation d’une politique de protection sociale ambitieuse. Cette politique est infiniment plus facile à financer quand de jeunes générations arrivent nombreuses sur le marché du travail pour payer des cotisations d’assurance santé et vieillesse. La seconde raison est à la fois plus vague et plus essentielle. Les pays jeunes ont simplement davantage d’énergie, d’imagination, d’optimisme. » Jean-Marc Vittori