• Lancement du grand débat national. Emmanuel Macron a lancé mardi le grand débat national qu’il avait annoncé en décembre pour répondre à la mobilisation des « Gilets jaunes » en participant à une rencontre de près de sept heures avec 600 maires normands réunis à Grand Bourgtheroulde, dans l’Eure. Le grand débat durera jusqu’au 15 mars et permettra aux citoyens de s’exprimer lors de débats organisés à différentes échelles, du quartier à la ville, ainsi que par le biais d’une plateforme numérique sur laquelle il sera possible de soumettre des propositions à partir du 21 janvier.

  • Avis favorable à la PMA. La mission parlementaire sur la loi de bioéthique, dont le rôle est de préparer le débat législatif, a rendu mardi un rapport dans lequel elle préconise l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes seules et aux couples de femmes ainsi que son remboursement par la Sécurité sociale. Elle se dit également favorable à la levée de l’anonymat des donneurs de sperme et à l’autorisation de la PMA post-mortem, c’est-à-dire avec le sperme ou un embryon conservé par le couple avant le décès du père.

  • Gbagbo acquitté, mais toujours détenu. La Cour pénale internationale (CPI) a acquitté mardi l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et l’ex-chef du mouvement politique nationaliste des Jeunes Patriotes, Charles Blé Goudé, qui étaient poursuivis pour crimes contre l’humanité pendant la crise électorale de 2010-2011. Elle a considéré que la procureure, Fatou Bensouda, n’avait « pas fourni des preuves suffisantes » de leur responsabilité. La CPI a toutefois suspendu jeudi la remise en liberté des deux hommes après l’appel déposé par la procureure et a annoncé hier qu’ils resteraient en détention jusqu’à une nouvelle audience judiciaire prévue le 1er février.

  • Rejet de l’accord sur le Brexit. Les élus de la Chambre des communes britannique ont rejeté mardi le projet d’accord de sortie de l’Union européenne que leur avait soumis le gouvernement. La motion de censure contre le gouvernement présentée par le chef de l’opposition travailliste, Jeremy Corbyn, a été rejetée mercredi, permettant à la Première ministre, Theresa May, de conserver son poste. Elle doit présenter lundi un nouveau projet d’accord aux députés. Le gouvernement britannique a la possibilité de demander aux 27 autres pays de l’UE un report de la date effective du Brexit, prévue le 29 mars.

  • Lanceurs de balles de défense. Jacques Toubon, le Défenseur des droits, une autorité chargée de défendre les droits des citoyens, a demandé jeudi la suspension de l’usage des lanceurs de balles de défense (LBD) par les forces de l’ordre. Ces armes ont été employées à plusieurs reprises pendant les rassemblements des « Gilets jaunes » et ont occasionné d’importantes blessures chez des manifestants. Dans un rapport publié il y a un an, le Défenseur des droits avait déjà recommandé l’interdiction de l’usage des LBD « dans le cadre des opérations de maintien de l’ordre ».