24 janvier 2019

C'est leur avis

L’interdiction injustifiée des transgenres dans l’armée

La Cour suprême des États-Unis a autorisé mardi l’exécutif à interdire le recrutement de personnes transgenres dans l’armée en attendant une décision de justice sur le sujet. L’ancien président américain Barack Obama avait décidé de leur permettre de servir ouvertement dans l’armée, mais Donald Trump s’y oppose. Dans le New York Times, Brynn Tannehill, militaire et transgenre dénonce une décision injustifiée.

« L’interdiction a été préparée en secret, sans l’examen attentif qui avait conduit à la politique sur laquelle elle revient. Elle ne reflète aucune des connaissances médicales actuelles sur les personnes transgenres et elle a été dénoncée par l’Association médicale américaine, l’Association américaine de psychologie et l’Association américaine de psychiatrie. Personne, y compris les avocats de la présidence Trump, n’a été capable de montrer qu’inclure des membres des forces armées transgenres ou leur apporter des soins ait eu un impact tangible sur le moral, la préparation ou la cohésion des troupes. Les chefs d’état-major des quatre branches de l’armée ont témoigné qu’il n’y avait pas eu de problème. » Brynn Tannehill