29 janvier 2019

Ça alors

Des barrières pour contenir les sangliers

Le ministère danois de l’Environnement a annoncé hier le début de la construction d’une barrière le long de sa frontière de 68 km avec l’Allemagne, afin d’empêcher l’entrée dans le pays de sangliers pouvant être porteurs du virus de la peste porcine africaine. Celui-ci se transmet aux porcs, aux sangliers et aux tiques, mais pas aux humains. Il est apparu en Europe de l’Est il y a cinq ans et a progressé vers l’ouest du continent. Aucun cas n’a pour l’instant été recensé en Allemagne, mais deux cas ont été détectés pour la première fois en Belgique en septembre et plusieurs pays, dont la Chine, ont depuis suspendu leurs importations de porc belge. Deux autres cas ont été enregistrés à proximité de la France début janvier, ce qui a conduit le ministère français de l’Agriculture à prendre plusieurs mesures, dont l’installation également d’une clôture depuis le début de la semaine dernière, prévue sur 78 km à la frontière avec la Belgique.