• Ralentissement de la croissance. La hausse du produit intérieur brut (PIB) de la France, c’est-à-dire sa croissance économique, s’est élevée à 1,5 % en 2018, contre 2,3 % en 2017, selon une étude publiée par l’institut national de statistiques Insee. L’Insee note que la consommation des ménages a nettement ralenti au quatrième trimestre, une période marquée par le mouvement de contestation des « Gilets jaunes », tandis que les exportations ont accéléré (+2,4 %).

  • Victimes du terrorisme. La Cour des comptes a rendu un rapport sur la prise en charge financière des victimes du terrorisme, estimant que le système fonctionne « de façon efficace ». Elle formule toutefois neuf recommandations visant d’une part à simplifier le parcours de la victime, par exemple en créant un numéro unique d’appel, et d’autre part à assurer la pérennité financière du FGTI, le fonds chargé de l’indemnisation des victimes. Elle propose notamment que la contribution prélevée sur les contrats d’assurance de dommages aux biens soit étendue aux contrats d’assurance des personnes, tels que l’assurance-vie.

  • Tête de liste LR. La commission nationale d’investiture du parti Les Républicains a désigné hier soir l’adjoint au maire de Versailles François-Xavier Bellamy tête de liste pour les élections européennes prévues le 26 mai. François-Xavier Bellamy, 33 ans, s’était prononcé en 2012 contre l’ouverture du mariage aux couples de même sexe et a expliqué à plusieurs reprises son opposition à l’avortement, tout en précisant qu’il ne souhaitait pas revenir sur ce droit.

  • Confrontations au Venezuela. Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a déclaré à l’agence de presse russe RIA Novosti qu’il trouverait « très bien d’organiser des élections législatives plus tôt », tout en réaffirmant son opposition à la tenue d’une nouvelle élection présidentielle, comme l’ont réclamé plusieurs dirigeants européens. L’opposant vénézuélien et président du Parlement Juan Guaido, qui s’est proclamé mercredi dernier « président par intérim », a demandé à l’Union européenne de prendre « plus de sanctions » contre le régime dans un entretien au quotidien allemand Bild.