30 janvier 2019

Ça se chiffre

Les motifs des titres de séjour en France

Le ministère de l’Intérieur a publié mi-janvier les chiffres définitifs des délivrances de titres de séjour en 2017. 247 436 premiers titres de séjour ont ainsi été attribués à des personnes n’étant ressortissantes ni de l’Espace économique européen (l’UE, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège) ni de Suisse. Les principaux motifs d’obtention de ces titres de séjour restent les raisons familiales, surtout à destination de personnes ayant des liens familiaux avec un citoyen français, et les études. Si la première catégorie stagne et baisse même depuis 2013, la deuxième est en nette augmentation. Les motifs qui progressent le plus fortement sont les raisons humanitaires, dont la hausse est liée à la crise migratoire que connaît l’Europe depuis le début de la décennie, et les raisons économiques. Ces derniers titres de séjour ont été décernés essentiellement à des salariés et à des scientifiques ou encore à des saisonniers.