31 janvier 2019

C'est leur avis

Il ne faut pas se focaliser sur les inégalités

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a déclaré dimanche sur France Inter que le capitalisme allait « dans la mauvaise direction » en raison du gaspillage des ressources naturelles et des inégalités qu’il provoque. Dans Les Échos, Guillaume Moukala Same, coordinateur du mouvement libéral Students For Liberty France, estime que la lutte contre la pauvreté prévaut sur les inégalités.

« L’attachement à la réduction des inégalités vire peu à peu à l’obsession, au point qu’on en oublie le but ultime : la réduction de la pauvreté. […] Si la société élevait l’égalité au niveau de valeur suprême, alors nous serions indifférents à ce que cette égalité se trouve dans la richesse ou la pauvreté. L’absurdité de cet égalitarisme radical est frappante, de même que l’obsession qui consiste à juger le système économique actuel à travers le prisme unique des inégalités. Partout où l’économie s’est libérée un minimum de l’emprise étatique, la situation des plus pauvres s’est améliorée. […] Le capitalisme ne se limite pas à réduire l’extrême pauvreté, il promet à l’humanité une vie encore plus digne en démocratisant le confort de la société de consommation qui était réservé jusqu’alors aux Occidentaux. » Guillaume Moukala Same