1er février 2019

Ça peut servir

L’arnaque au faux piratage de webcam

Cybermalveillance.gouv.fr, le site du Dispositif national d’assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance, un groupement d’intérêt public, a mis en garde hier contre une arnaque à la webcam piratée qui circule sur Internet depuis cet été et a pris de l’ampleur en janvier. Les victimes reçoivent un e-mail affirmant que leur ordinateur a été piraté par une personne qui prétend avoir pris le contrôle de leur webcam pour les filmer dans une situation compromettante. L’auteur du message demande de l’argent pour effacer la vidéo. Cybermalveillance.gouv.fr explique qu’il s’agit d’une supercherie et pas d’un vrai piratage. Il recommande de ne pas répondre, a fortiori de ne pas payer et de conserver des preuves de la tentative d’extorsion en faisant notamment une capture d’écran. Il invite également les personnes ciblées à changer leurs mots de passe et à signaler l’escroquerie sur la plateforme Internet-signalement.gouv.fr.