6 février 2019

Ça peut servir

Prendre ses distances avec la balance

Vous entretenez une relation conflictuelle avec votre poids, qui vous pousse à monter sur la balance tous les jours ? Le psychiatre français Gérard Apfeldorfer, spécialiste des troubles alimentaires, recommande dans le magazine Psychologies de se peser moins régulièrement. Pour lui, il est suffisant de le faire une fois par semaine, voire moins, et d’avoir en tête le poids relevé les dernières fois. Se peser de manière plus espacée permet ainsi d’éviter de s’inquiéter inutilement de variations dues au degré d’hydratation ou au type d’aliments ingérés dans la journée. C’est également bénéfique pour la santé mentale, car monter trop fréquemment sur la balance peut provoquer des dépressions, une baisse de l’estime de soi et de la dysmorphophobie, c’est-à-dire la peur obsédante d’être difforme, d’après une étude scientifique américaine publiée en 2015.