12 février 2019

C'est leur avis

Un esprit de corps masculin contre les femmes

Plusieurs hommes qui s’étaient réunis dans un groupe baptisé « Ligue du LOL » ont été suspendus hier par les médias qui les employaient – Libération, Les Inrocks, etc. – pour avoir participé à du harcèlement en ligne, principalement contre des femmes. Aude Lorriaux, porte-parole de l’association de femmes journalistes Prenons la Une, dénonce sur Franceinfo un système où les hommes s’épaulent en nuisant aux femmes.

« Cela montre une nouvelle fois que, souvent, la carrière des hommes se construit au détriment de celle des femmes. C’est ce que nous montre cette histoire : à force d’être attaquées, ces femmes, qui sont pour la plupart de très bonnes journalistes, ont perdu confiance en elles et ont fini par quitter les réseaux sociaux, qui sont pourtant un outil essentiel pour leur travail. […] À l’inverse, les membres de la “Ligue du LOL” se sont construit collectivement une image de “mecs cool”, de personnes marrantes, brillantes. C’est grâce à cet esprit de corps masculin qu’ils ont atteint les postes de pouvoir qu’ils occupent aujourd’hui. C’est la logique même du sexisme qui sévit toujours dans le journalisme, comme il sévit en politique et dans d’autres secteurs. » Aude Lorriaux