14 février 2019

C'est leur avis

Le monde doit condamner l’enfermement des Ouïghours

Le ministère turc des Affaires étrangères a condamné samedi l’enfermement massif par la Chine d’Ouïghours, des membres d’une minorité musulmane vivant principalement dans la région autonome du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine. Le quotidien américain The Washington Post appelle dans un éditorial non signé d’autres pays à faire de même.

« Au début, la Chine a nié l’existence de ces camps. Puis la Chine a admis qu’ils existaient, mais a affirmé qu’ils avaient pour but la “rééducation” et l’apprentissage professionnel. Comme des témoins ont pu le constater, le véritable but est beaucoup plus sombre : forcer les détenus à abandonner leur langage et leur culture. […] Le gouvernement de la Turquie, un grand pays musulman avec une population ouïghoure significative, a dénoncé les pratiques de la Chine comme “violant les droits humains fondamentaux” de la population ouïghoure du Xinjiang et qualifié les camps de concentration de “grande honte pour l’humanité”. D’autres gouvernements devraient s’exprimer contre ce génocide culturel. […] La Chine doit être tenue responsable des crimes contre la population ouïghoure. »