22 février 2019

C'est leur avis

Déchéance de responsabilité

Le ministre britannique de l’Intérieur, Sajid Javid, a décidé mardi de retirer sa nationalité à Shamina Begum, 19 ans, partie il y a quatre ans pour vivre auprès du groupe État islamique en Syrie, la privant de la possibilité de revenir vivre au Royaume-Uni. Chroniqueur au quotidien The Guardian, Gary Younge estime que le gouvernement fuit ses responsabilités.

« La notion que la Grande-Bretagne ne pourrait pas s’occuper d’elle, ne pourrait pas lui montrer un avenir meilleur, ne pourrait pas la juger, la condamner, la réorienter ou la soutenir, est plus que pathétique. Loin de donner une apparence de force à Javid, elle réussit à donner à la Grande-Bretagne une apparence à la fois insensible et faible. Un gouvernement qui pense pouvoir affronter le monde avec le Brexit n’est même pas capable de reprendre une mère adolescente endeuillée prise dans des illusions fondamentalistes. […] D’abord et avant tout, elle est citoyenne. Cela signifie quelque chose. Ou du moins ça devrait. La citoyenneté ne concerne pas le caractère. Il ne s’agit ni de risque ni de regret. Il s’agit de droits et de responsabilités. » Gary Younge