22 février 2019

Ça alors

Le gouvernement kazakh limogé

Le président de l’ancienne république soviétique du Kazakhstan (voir carte), Noursoultan Nazarbaïev, au pouvoir depuis 1990, a annoncé hier le limogeage de tout le gouvernement kazakh. Il a reproché aux ministres de ne pas avoir su mener sa politique de réformes. Celle-ci prévoit de développer l’économie de ce pays de 18 millions d’habitants en s’appuyant sur une augmentation du nombre de petites et moyennes entreprises et sur une réduction du rôle de l’État. « Ces améliorations ne se sont pas matérialisées », affirme le chef de l’État qui note que la croissance de son pays repose toujours largement sur l’extraction d’hydrocarbures. Il constate que le revenu réel des Kazakhs stagne, que la part de l’alimentation dans le budget des familles augmente et qu’en raison d’une « approche bureaucratique », de nombreuses personnes « vulnérables » ne bénéficient pas de l’aide de l’État.