• Report d’un vote sur le Brexit. La Première ministre britannique, Theresa May, a annoncé hier que l’accord sur le Brexit ne serait pas soumis aux députés cette semaine comme prévu, mais que ce vote serait reporté « d’ici au 12 mars ». Elle tente d’obtenir des concessions de la part de l’Union européenne, en particulier sur le sort de la frontière entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord, pour éviter que les députés de son pays rejettent l’accord comme ils l’ont fait le 15 janvier. La date à laquelle le Royaume-Uni doit quitter l’UE a été fixée au 29 mars.

  • Négociations commerciales sino-américaines. Le président des États-Unis, Donald Trump, a déclaré hier qu’il reportait la date limite jusqu’ici fixée au 1er mars pour les négociations commerciales entre son pays et la Chine en raison des « progrès substantiels » accomplis dans des domaines comme la protection de la propriété intellectuelle et l’agriculture. Les États-Unis s’étaient donné jusqu’à vendredi pour obtenir un accord avec la Chine sous peine d’augmenter leurs droits de douane sur des produits chinois représentant 200 milliards de dollars.

  • Conflit en Afghanistan. Les affrontements entre les autorités afghanes, soutenues par une coalition internationale sous l’égide de l’Otan, et des groupes rebelles comme les talibans – des combattants islamistes – ont causé la mort de 3 804 civils en 2018, selon un rapport publié samedi par l’ONU. Cette dernière n’en avait jamais recensé autant en 10 ans dans le pays. Les États-Unis ont repris aujourd’hui au Qatar des pourparlers avec les talibans, qui refusent de discuter avec le gouvernement afghan.

  • Opération indienne au Cachemire. Les autorités indiennes ont déployé vendredi soir environ 10 000 soldats dans la vallée du Cachemire, une région du nord-ouest de l’Inde située près de la frontière avec le Pakistan et dont la population est à majorité musulmane. L’opération a conduit à l’arrestation d’une centaine de personnes, dont des dirigeants de mouvements séparatistes et islamistes. Les autorités indiennes réagissent ainsi à l’attentat qui a provoqué la mort d’une quarantaine de membres des forces de l’ordre indiennes le 14 février au Cachemire et qui a été revendiqué par un groupe islamiste basé au Pakistan.

  • « Gilets jaunes ». La 15e journée de mobilisation nationale des « Gilets jaunes » a rassemblé samedi 46 600 personnes, selon le ministère de l’Intérieur, et 123 087 personnes, selon Le Nombre jaune, une page Facebook qui recense les manifestants en s’appuyant sur les chiffres donnés dans la presse locale et sur des participants au mouvement. Ces chiffres sont en hausse sensible pour la première fois depuis mi-janvier.