• Brexit et députés britanniques. La Première ministre britannique, Theresa May, a déclaré qu’il reviendrait à la Chambre des communes de décider ce qu’il adviendrait si les députés refusaient de nouveau le projet d’accord sur le Brexit, sur lequel ils doivent voter d’ici au 12 mars. Elle a précisé qu’ils pourraient opter pour une sortie de l’Union européenne sans accord ou pour l’obtention d’un délai repoussant le Brexit, prévu le 29 mars, ce à quoi elle s’était jusqu’ici refusée.

  • Condamnation d’un cardinal. La justice australienne a annoncé que le cardinal australien George Pell, qui occupait l’un des postes les plus importants de la hiérarchie catholique, avait été reconnu coupable d’agressions sexuelles contre deux garçons de 13 ans dans les années 1990. Le verdict a été rendu en décembre, mais la justice de l’État australien du Victoria avait interdit sa publication avant la fin d’un autre procès visant le cardinal. Elle a levé cette interdiction après avoir abandonné les poursuites dans cette deuxième affaire.

  • Raid indien au Pakistan. Le ministère indien des Affaires étrangères a annoncé que l’armée indienne avait mené des frappes aériennes contre un camp d’entraînement au Pakistan du groupe islamiste qui a revendiqué un attentat ayant tué une quarantaine de membres des forces de sécurité indiennes au Cachemire indien le 14 février. Le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shah Mehmood Qureshi, a dénoncé une « grave agression » et a déclaré que son pays se donnait le « droit de riposter ».

  • Constitution cubaine. La commission électorale cubaine a annoncé hier soir que la nouvelle Constitution cubaine avait été approuvée par près de 87 % des votants, selon des résultats préliminaires. Les habitants de l’île avaient été consultés ce week-end par référendum sur cette loi fondamentale qui vise à entériner les réformes prises ces dernières années pour libéraliser l’économie.

  • Les bons chiffres de PSA. Le constructeur automobile français PSA, qui regroupe notamment Peugeot, Citroën et Opel, a annoncé avoir réalisé en 2018 un chiffre d’affaires en hausse de 19 % et un bénéfice net en progression de 47 %. Le PDG du groupe, Carlos Tavares, a qualifié ces résultats d’« historiques » et a déclaré sur Franceinfo que les salariés de l’entreprise qui ont « un salaire inférieur à deux Smic » allaient recevoir une « prime de performance et d’intéressement de 3 810 euros, en hausse de 43 % ».

  • Benalla et Crase libérés. La cour d’appel de Paris a décidé la remise en liberté sous contrôle judiciaire d’Alexandre Benalla, ancien chargé de mission à l’Élysée, et de Vincent Crase, ex-employé à la sécurité de La République en marche. Poursuivis dans plusieurs affaires depuis qu’ils ont été filmés le 1er mai en train d’interpeller violemment des manifestants, ils avaient été placés en détention le 19 février pour ne pas avoir respecté leur contrôle judiciaire qui leur interdisait d’entrer en contact.