26 février 2019

Ça alors

Des hackers invités à pirater le système de vote électronique suisse

La Poste suisse a lancé hier un concours à destination de hackers du monde entier. Jusqu’au 24 mars, elle leur demande de multiplier les attaques sur son système de vote électronique, pour en vérifier la sécurité. Ce « test d’intrusion public » simule un vote à l’échelle du pays. Plusieurs récompenses sont en jeu : de l’équivalent de 880 euros en cas d’intrusion dans le système de vote électronique à 44 000 euros en cas de manipulation des résultats non détectable. Les failles découvertes seront analysées au fur et à mesure des contributions puis à la fin du test, afin de mieux les comprendre puis de les corriger. Le but est de permettre à La Poste suisse d’obtenir une autorisation fédérale pour proposer son système de vote électronique à l’ensemble des cantons du pays. Plusieurs d’entre eux ont déjà mené des essais de votes électroniques lors de scrutins fédéraux depuis 2004.