26 février 2019

Ça peut servir

Éviter les pollens

La météo inhabituellement douce pour un mois de février peut présenter des inconvénients si vous êtes allergique aux pollens. Ces derniers « arrivent de plus en plus tôt et la saison pollinique dure de plus en plus longtemps », remarque sur Franceinfo Édouard Seve, médecin allergologue à Fontainebleau (Seine-et-Marne). Il recommande de faire un test auprès d’un allergologue pour savoir quels sont les pollens qui vous dérangent. Vous pourrez ensuite savoir quel est le risque d’allergie à ceux-ci en consultant la carte de l’association Réseau national de surveillance aérobiologique sur le site Pollens.fr. Une dizaine de départements du sud-est sont actuellement classés en risque très élevé pour les pollens de cyprès. Évitez de vous promener en forêt lorsqu’il y a un pic des pollens qui vous tourmentent. Aérez votre domicile le matin ou le soir, mais fermez les fenêtres dans la journée.