28 février 2019

C’est leur avis

Le voile n’est pas forcément une soumission

L’entreprise d’équipement sportif Decathlon a renoncé mardi à commercialiser en France un hijab (« foulard islamique ») dédié à la course à pied après avoir reçu des critiques et des menaces d’opposants au port du voile. Chroniqueur pour le site Slate.fr, Laurent Sagalovitsch estime qu’il faut laisser les musulmanes s’habiller comme elles le souhaitent.

« Qui sommes-nous pour dire à ces femmes, dont un grand nombre vivent leur foi en total accord avec leurs principes philosophiques, que de porter un pareil vêtement équivaut à se soumettre à leur partenaire masculin dans une régression sociétale contraire en tout point à leur émancipation ? Sans parler de celles célibataires qui n’ont rien demandé à personne. […] Comme si derrière ce modeste bout de tissu, il fallait absolument voir la main scélérate de l’homme désireux de soustraire sa partenaire de vie au regard de l’autre – énoncé qui ne peut être tenu pour une généralité absolue. » Laurent Sagalovitsch