28 février 2019

Ça alors

Les publicités pour la malbouffe bannies des transports londoniens

Transport for London (TfL), l’organisme chargé des transports en commun du Grand Londres, au Royaume-Uni, a annoncé lundi l’entrée en vigueur dans son réseau de l’interdiction des publicités promouvant des boissons et des aliments trop gras, trop salés ou trop sucrés. Le maire de Londres, Sadiq Khan, avait proposé cette mesure en mai afin de lutter contre l’obésité chez les enfants. Dans une interview au quotidien Daily Mirror, il souligne que « la publicité joue un rôle déterminant dans les choix alimentaires » des plus jeunes et qu’il est primordial d’agir alors que « près de 40 % des 10 et 11 ans » vivant à Londres sont en surpoids ou obèses.