28 février 2019

Ça peut servir

Ne plus acheter de vêtements en fibres synthétiques

Les fibres synthétiques de certains vêtements que nous passons à la machine représentent un danger pour les océans. Dans un article du New York Times, Jay Sinha, cofondateur d’une boutique en ligne canadienne spécialisée dans les objets sans plastique, recommande de ne plus acheter de vêtements en fibres synthétiques et de se tourner vers des matières plus naturelles telles que la soie, le coton, le chanvre ou la laine. Selon une étude publiée dans la revue scientifique américaine Environmental Science & Technology, un habit synthétique libère jusqu’à 1 900 fibres par machine, qui peuvent ensuite polluer les fonds marins. Selon une étude publiée hier par une équipe britannique de chercheurs, des microparticules de plastique ont été découvertes dans des petits crustacés vivant à près de 11 kilomètres de profondeur.