• Ghosn autorisé à sortir de prison. Le tribunal de Tokyo, au Japon, a autorisé l’ancien PDG du constructeur automobile français Renault, Carlos Ghosn, à sortir de prison contre le versement d’une caution fixée à 7,9 millions d’euros, tout en lui interdisant de quitter le Japon. L’ancien chef d’entreprise est en détention depuis le 19 novembre pour des soupçons de malversations financières.

  • Justice et Levothyrox. Le tribunal d’instance de Lyon a débouté 4 113 malades de la thyroïde qui avaient assigné le laboratoire Merck pour « défaut d’information » lors du changement de formule de son médicament Levothyrox en mars 2017. Il a estimé que le laboratoire n’avait pas commis de faute. Plusieurs milliers de personnes avaient signalé auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament, un établissement dépendant du ministère de la Santé, des effets indésirables, comme des fatigues intenses et des vertiges, qu’elles estimaient liés à ce changement de formule.

  • Propositions sociales et environnementales. L’ancien ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, et le secrétaire général du syndicat CFDT, Laurent Berger, ont présenté dans Le Monde « 66 propositions pour un pacte social et écologique », soutenues par 19 organisations sociales et environnementales. Y figurent en particulier les objectifs de reverser l’ensemble des recettes de la fiscalité écologique aux ménages et au financement de la transition et d’instaurer une représentation pour moitié des salariés dans les conseils d’administration et les conseils de surveillance.

  • Agression en prison. Un détenu condamné à 30 ans de réclusion criminelle et purgeant également une peine pour apologie du terrorisme a poignardé deux surveillants de prison à la maison centrale de Condé-sur-Sarthe (Orne). Le pronostic vital des deux victimes n’est pas engagé, selon le ministère de la Justice. Le parquet antiterroriste de Paris s’est saisi de l’enquête.

  • Enquête parlementaire contre Trump. La commission judiciaire de la Chambre des représentants des États-Unis, où les Démocrates possèdent la majorité depuis janvier, a lancé hier une enquête à l’encontre du président des États-Unis, Donald Trump, pour des soupçons d’obstruction de la justice, de corruption et d’abus de pouvoir. Elle a demandé des documents à 81 organismes et personnalités, dont deux des fils du président américain et son gendre.

  • Croissance chinoise. Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a annoncé d’importantes réductions d’impôts et une hausse des dépenses publiques pour relancer la croissance économique de son pays à l’ouverture de la session annuelle de l’Assemblée nationale populaire. « L’économie est sous pression. La hausse de la consommation s’est ralentie, les investissements productifs n’augmentent plus et l’économie réelle se heurte à de nombreux écueils », a-t-il déclaré.