• ONU et « Gilets jaunes ». La Haute-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, a prononcé un discours dans lequel elle a demandé au gouvernement français d’engager « une enquête approfondie » sur les violences policières lors des manifestations des « Gilets jaunes ». Elle a plus généralement condamné le « recours violent et excessif à la force » par les États face à des personnes qui descendent « dans la rue pour protester contre les inégalités et la détérioration des conditions économiques et sociales » et cité, outre la France, les répressions de manifestations au Zimbabwe, en Haïti ou encore au Venezuela.

  • Taxe Gafa. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a présenté en Conseil des ministres le projet de « taxe Gafa » qui prévoit de prélever une taxe de 3 % sur le chiffre d’affaires d’une trentaine de grandes entreprises du numérique comme Google, Apple et Facebook. Bruno Le Maire a précisé que cette taxe rapporterait à l’État 400 millions d’euros en 2019, et non 500 millions d’euros comme il l’avait précédemment annoncé.

  • Outrages sexistes. La secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a révélé que 332 contraventions pour outrage sexiste avaient été dressées par les policiers et les gendarmes en six mois. La verbalisation de l’outrage sexiste est une mesure de la loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes, promulguée le 3 août, dont l’objectif est de réprimer le harcèlement de rue en instituant une contravention d’un montant forfaitaire de 90 euros.

  • Diplomatie franco-iranienne. Philippe Thiébaud, actuellement membre du Conseil d’État, a été nommé ambassadeur de la France en Iran, selon un décret publié au Journal officiel, tandis que Bahram Ghassemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a été nommé ambassadeur d’Iran en France. Les deux pays n’avaient plus d’ambassadeur l’un chez l’autre depuis l’été et leurs relations s’étaient tendues après une tentative d’attentat contre des opposants iraniens déjouée le 30 juin à Villepinte, en Seine-Saint-Denis.

  • Changement d’heure. Plus de 2 millions de personnes ont participé à la consultation citoyenne sur le changement d’heure lancée par l’Assemblée nationale, un record pour une telle consultation. 83 % des répondants se sont prononcés en faveur de la fin du changement d’heure deux fois par an et 59 % ont déclaré vouloir rester en permanence à l’heure d’été contre 37 % pour l’heure d’hiver. La Commission européenne a proposé en septembre une nouvelle directive qui mettrait fin au système du changement d’heure et qui permettrait aux États membres de choisir leur fuseau horaire.

  • Mineurs et EI en Irak. L’ONG de défense des droits de l’homme Human Rights Watch (HRW) a publié un rapport selon lequel les autorités irakiennes et kurdes « torturent » des mineurs suspectés de liens avec l’organisation État islamique (EI) « pour les contraindre à des aveux » et les mettent en prison « au terme de procès expéditifs et iniques ». HRW, qui estime qu’environ 1 500 enfants et adolescents ont été placés en détention, affirme que les mineurs recrutés par des groupes armés devraient être « considérés en premier lieu comme des victimes ».