8 mars 2019

Tout s'explique

Les relations commerciales de la Chine et des États-Unis

Quels chiffres montrent un ralentissement de la croissance chinoise ?

L’administration chinoise des Douanes a publié aujourd’hui les chiffres de la balance commerciale du pays pour février. Ils montrent un net recul des exportations du pays, qui se sont réduites de près de 4,6 % pendant les deux premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2018. Julian Evans-Pritchard, du cabinet de recherche économique britannique Capital Economics, voit dans cette détérioration récente un effet du relèvement en 2018 des taxes douanières américaines sur des produits chinois représentant une valeur annuelle de 250 milliards de dollars, mais surtout « une nouvelle confirmation du refroidissement général de la demande mondiale ». Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a annoncé mardi d’importantes réductions d’impôts et une hausse des dépenses publiques pour relancer la croissance économique de son pays, qui était de 6,6 % en 2018, son niveau le plus bas depuis 1990.

Pourquoi le déficit commercial des États-Unis augmente-t-il ?

Le département américain du Commerce a annoncé mercredi que le déficit commercial des États-Unis avait atteint 621 milliards de dollars en 2018, soit son niveau le plus élevé depuis 10 ans. Vis-à-vis de la Chine, les États-Unis enregistrent un déficit de 419 milliards de dollars pour les marchandises. L’augmentation du déficit commercial américain s’explique en partie par l’augmentation des importations due à une forte demande intérieure. Celle-ci a été alimentée par la politique menée par Donald Trump, estime Chris Beauchamp, analyste pour la société financière britannique IG, cité par le quotidien britannique The Guardian, en particulier la hausse des dépenses publiques et la forte réduction des impôts découlant de la réforme fiscale adoptée fin 2017. L’analyste note également que le cours élevé du dollar a rendu plus chers les produits américains, freinant les exportations du pays.

Où en sont les négociations sino-américaines ?

Pendant sa campagne pour l’élection présidentielle de 2016 et depuis qu’il a été élu, Donald Trump a promis de réduire le déficit commercial des États-Unis, en particulier vis-à-vis de la Chine. Entre juillet et septembre 2018, les États-Unis ont appliqué des droits de douane de 10 % à 25 % sur des importations chinoises représentant une valeur annuelle de 250 milliards de dollars. La Chine a répliqué avec des mesures similaires. Des négociations commerciales sont depuis en cours entre les deux pays. Les États-Unis reprochent à la Chine de forcer les entreprises étrangères à des transferts de technologie pour s’implanter dans le pays et de ne pas respecter leur propriété intellectuelle. L’ambassadeur des États-Unis en Chine, Terry Branstad, a déclaré aujourd’hui au Wall Street Journal qu’aucune date n’avait été fixée pour une rencontre entre les dirigeants américain et chinois afin de finaliser les négociations.