11 mars 2019

C'est leur avis

La justice fiscale en Europe n’est pas une utopie

L’économiste Thomas Piketty estime dans une chronique publiée par Le Monde que les principales puissances économiques de l’Union européenne doivent s’unir pour mettre en place une politique fiscale commune [€].

« Le traité franco-allemand dit “de l’Élysée”, renégocié en janvier, propose la création d’une Assemblée parlementaire franco-allemande afin que les députés des deux pays puissent débattre ensemble de la défense ou du droit des entreprises. […] La création d’une Assemblée franco-allemande, ouverte immédiatement à l’Italie, à l’Espagne et à tous les pays qui le souhaitent, compétente pour adopter des mesures fortes de justice fiscale, n’est pas une utopie. Cela pourrait être mis en place dès à présent. L’ensemble permettrait d’alléger les impôts des plus modestes et de financer la transition écologique. […] Les institutions actuelles sont bloquées par la règle de l’unanimité et il est maintenant démontré qu’elles ne permettent pas l’adoption du moindre impôt en commun. Il faut donc en bâtir de nouvelles, que les autres pays rejoindront quand elles auront fait la preuve de leur efficacité. » Thomas Piketty