19 mars 2019

Ça alors

40 kg de plastique à l’origine de la mort d’une baleine

40 kilogrammes de sacs plastiques ont été retrouvés dans le corps d’une baleine, morte dimanche près de la ville de Mabini, au sud de l’archipel des Philippines, a annoncé hier le musée d’histoire naturelle philippin D’ Bone Collector Museum. Ces sacs plastiques sont la cause de sa mort, selon l’institution, qui a effectué l’autopsie de l’animal. Il s’agit de la plus grande quantité de plastique ingurgitée par un cétacé qu’ait pu observer le musée, qui a déjà pratiqué des autopsies sur plus de 60 spécimens. Selon une étude menée en 2015 par l’ONG américaine Ocean Conservancy, la majorité du plastique retrouvé en mer est issu de la Chine, de l’Indonésie, des Philippines, de la Thaïlande et du Vietnam. L’étude explique que la croissance économique récente de ces cinq pays a permis d’améliorer la qualité de vie de leurs habitants, mais sans qu’une infrastructure de gestion des déchets adéquate soit mise en place.