20 mars 2019

Ça se chiffre

Homicides au sein des couples

Le nombre d’homicides au sein des couples a baissé ces dernières années, selon une note publiée la semaine dernière par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), qui dépend d’un établissement public administratif placé auprès du Premier ministre. 125 ont été recensés en 2017, contre plus de 165 chaque année entre 2006 et 2010. Les victimes sont à près de 85 % des femmes. Dans plus des deux tiers des homicides commis par des femmes, ces dernières étaient victimes de violences de la part de leur partenaire ou ex-partenaire masculin. L’ONDRP constate une réduction continue depuis 2013 des signalements de « différends entre époux et concubins » auprès de la police. Celle-ci peut, selon l’observatoire, « révéler une meilleure prise en charge des personnes victimes de violences conjugales ». L’ONDRP ajoute que « de nombreux parquets ont donné aux services d’enquête la consigne de diligenter systématiquement une enquête dès lors qu’ils ont connaissance de violences au sein du couple ».