• Élections en Thaïlande. Le parti Palang Pracharat, favorable à la junte militaire au pouvoir en Thaïlande depuis 2014, a remporté les élections législatives organisées hier avec plus de 7,6 millions de voix, selon des résultats provisoires publiés aujourd’hui. Le parti Pheu Thai de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra a recueilli 7,1 millions de suffrages.

  • Relations intercoréennes. La Corée du Nord a redéployé son personnel dans le bureau de liaison intercoréen, ouvert en septembre pour favoriser le rapprochement entre les deux Corée. Elle l’en avait retiré en fin de semaine dernière. Les autorités nord-coréennes n’ont expliqué ni les raisons du retrait de leur équipe ni celles de son retour.

  • Les aveux de Battisti. L’ancien militant d’extrême gauche italien Cesare Battisti a reconnu sa responsabilité dans quatre meurtres commis à la fin des années 1970, a annoncé le procureur de Milan, Alberto Nobili. Condamné par contumace en 1993 à la prison à perpétuité, Cesare Battisti a été arrêté en janvier en Bolivie après 37 ans d’exil et extradé vers l’Italie.

  • Brexit. Plusieurs centaines de milliers de personnes, voire un million selon les organisateurs, ont pris part samedi à une manifestation à Londres pour demander un nouveau référendum sur le Brexit, près de trois ans après celui par lequel une majorité d’électeurs britanniques ont voté pour quitter l’Union européenne. La Première ministre britannique, Theresa May, a déclaré aujourd’hui qu’elle renonçait à ce stade à faire revoter le Parlement sur le projet d’accord sur le Brexit conclu avec les 27 autres dirigeants de l’UE, ne pouvant obtenir une majorité pour l’approuver.

  • Massacre au Mali. Au moins 134 personnes ont été tuées samedi à Ogossagou, un village du centre du Mali, où vivaient essentiellement des membres du peuple peul. Le gouvernement malien a dissout hier une milice du peuple dogon soupçonnée d’être responsable du massacre, alors que des affrontements entre Peuls et Dogons ont fait plus de 500 morts civils en 2018, selon l’ONU. Le gouvernement a également limogé le chef d’état-major des armées, celui de l’Armée de terre et celui de l’Armée de l’air.

  • « Gilets jaunes », acte 19. La 19e journée de mobilisation des « Gilets jaunes » a rassemblé samedi 40 500 personnes, selon le ministère de l’Intérieur, et 126 246 personnes, selon Le Nombre jaune, une page Facebook animée par des participants au mouvement, des chiffres en hausse sensible par rapport à la semaine précédente. Le parquet de Nice a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances dans lesquelles une femme de 73 ans, porte-parole du mouvement pour la taxation des transactions financières Attac dans les Alpes-Maritimes, a été grièvement blessée lors d’une charge de la police à Nice.