25 mars 2019

Ça alors

Des kiwis italiens vendus comme français

L’administration chargée de la répression des fraudes (DGCCRF) a déclaré aujourd’hui avoir découvert que 12 % des kiwis prétendument cultivés en France et vendus sur le marché français depuis trois ans provenaient d’Italie. Saisie par le Bureau interprofessionnel du kiwi, qui regroupe les professionnels de la filière, la DGCCRF a constaté sur certains fruits la présence de pesticides interdits en France. Au total, 15 000 tonnes de kiwis faussement français ont été écoulées sur le marché français. La DGCCRF, qui dépend du ministère de l’Économie, a initié des procédures judiciaires contre sept entreprises soupçonnées d’avoir participé à cette fraude. Le kiwi français étant vendu environ 30 % plus cher que son homologue italien, elle estime le bénéfice illicite de cette fraude à 6 millions d’euros.