• L’armée et Bouteflika. Le chef d’état-major de l’armée algérienne, Ahmed Gaïd Salah, a demandé l’ouverture d’une procédure prévue par la Constitution du pays dans le cas où le président « se trouve dans l’impossibilité totale d’exercer ses fonctions ». Décidée par le Conseil constitutionnel, cette procédure passe par un vote du Parlement. Très affaibli depuis un accident vasculaire cérébral en 2013, le chef de l’État, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999, a annoncé le 11 mars l’annulation de l’élection présidentielle prévue en avril et une période de transition qui induit une prolongation de son mandat.

  • Affrontements à Gaza. L’armée israélienne a frappé hier soir des positions des groupes armés Hamas et Djihad islamique dans la bande de Gaza en réaction à un tir de missile qui a atteint hier une localité proche de Tel-Aviv, sur la côte ouest d’Israël. Les mouvements armés palestiniens ont répliqué par des tirs de roquettes en direction du territoire israélien avant un retour au calme relatif aujourd’hui.

  • Les députés britanniques et le Brexit. Les députés britanniques ont voté hier soir par 329 voix contre 302, contre l’avis du gouvernement, un amendement leur permettant d’organiser demain une série de votes indicatifs sur les options possibles pour le Brexit. Les députés devront se prononcer sur plusieurs solutions allant du départ de l’Union européenne sans accord à l’organisation d’un second référendum.

  • Contrats avec la Chine. La visite en France du président chinois, Xi Jinping, reçu hier soir à l’Élysée par Emmanuel Macron, a donné lieu à la signature de contrats entre des entreprises chinoises et françaises pour un montant total de plusieurs dizaines de milliards d’euros. L’entreprise publique chinoise Casc a signé avec le constructeur aéronautique Airbus un accord pour une commande de 300 avions, qui seront construits « soit en Europe, soit en Chine », selon le patron d’Airbus, Guillaume Faury.

  • Liste LREM. Le parti La République en marche a présenté les 30 premiers noms de sa liste pour les élections européennes du 26 mai. Elle sera dirigée par la ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, qui a annoncé sa démission du gouvernement, et aura pour numéro deux Pascal Canfin, ancien ministre délégué au Développement de 2012 à 2014, qui a quitté hier la direction générale de l’ONG de défense de l’environnement WWF France.