26 mars 2019

C'est leur avis

Coopérer face aux cyclones

Le cyclone Idai, qui a touché le sud-est de l’Afrique du 14 au 16 mars, a fait au moins 760 morts au Mozambique, au Zimbabwe et au Malawi. Jennifer Fitchett, maître de conférences en géographique physique à l’université du Witwatersrand, en Afrique du Sud, estime dans le quotidien tanzanien The Citizen que les pays doivent coopérer pour faire face à des phénomènes climatiques de plus en plus intenses.

« Les cyclones qui affectent de nombreux pays présentent des difficultés particulières. Ils n’ont clairement aucune considération pour les frontières politiques. […] Cela nécessite que les pays communiquent efficacement entre eux, qu’ils fournissent des messages cohérents sur la prévision des trajectoires des cyclones et des dégâts potentiels et qu’ils facilitent des évacuations efficaces. Ce cyclone offre une sombre perspective sur le futur des cyclones tropicaux dans une région sous la menace continue du changement climatique. Une adaptation efficace pour minimiser les dégâts des cyclones est essentielle pour préparer la région à une hausse de l’intensité de ces phénomènes. » Jennifer Fitchett