3 avril 2019

Ça alors

La charia entre en vigueur à Brunei

Le Brunei, sultanat à majorité musulmane situé au nord de l’île de Bornéo, a adopté aujourd’hui un nouveau code pénal fondé sur la charia, la loi islamique issue du Coran, qui prévoit de punir l’homosexualité entre les hommes et l’adultère par la mort entraînée par lapidation. Le viol et l’insulte au prophète Mahomet sont aussi passibles de la peine de mort et le vol est puni par l’amputation. Brunei est le premier pays d’Asie du Sud-Est à appliquer la charia au niveau national comme l’Arabie saoudite, une décision condamnée lundi par la Haute-Commissaire des Nations unies pour les droits de l’homme, Michelle Bachelet. L’homosexualité est passible de la peine de mort dans 11 États dans le monde et de 10 ans d’emprisonnement à la prison à vie dans 26 autres selon l’Ilga, une fédération mondiale d’associations de protection des minorités sexuelles.