3 avril 2019

Ça peut servir

Prendre des décisions plus satisfaisantes

Êtes-vous un « maximiser » ou un « satisficer » ? Derrière ce jargon, deux façons de prendre des décisions : chercher sans cesse la meilleure option, quitte à s’épuiser, ou se contenter d’une option simplement satisfaisante. Tim Herrera, responsable d’une rubrique de conseils pratiques pour le New York Times, raconte qu’il passe parfois une demi-heure à se demander ce qu’il aimerait pour dîner, pour finir avec une assiette vide. À force de tout comparer, les perfectionnistes remettent en cause les choix qu’ils ont faits et finissent par ressentir des « émotions négatives », explique la professeure de psychologie américaine Ellen Peters dans un article de la plateforme Medium. Pour résoudre son dilemme et être plus satisfait, Tim Herrera explique qu’il a trouvé un équilibre en déterminant le résultat minimal qu’il est prêt à accepter, même s’il n’est pas parfait. Dans son cas : manger vite, pour pas cher et quelque chose qu’il aime.