5 avril 2019

C'est leur avis

Netanyahou courtise ses semblables

Chroniqueur de Radio-Canada pour les affaires internationales, François Brousseau estime que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, qui mène campagne pour les élections législatives de mardi, s’inspire de dirigeants tels que Donald Trump ou Jair Bolsonaro et met en scène ses bonnes relations avec eux.

« Conforté à l’interne par une opinion publique très conservatrice et en faveur de la ligne dure, M. Netanyahou a également devant lui une bonne conjoncture internationale, dont il se sert habilement. Un allié total et inconditionnel occupe la Maison-Blanche, qui appuie de façon tonitruante “Jérusalem capitale” et la mainmise de l’État hébreu sur le Golan syrien. […] Assumant son virage populiste de droite nationaliste radicale, Benjamin Netanyahou maintient le cap en politique intérieure. Et à l’étranger, il courtise avec succès ceux qu’il considère comme ses semblables : de Trump l’Américain à Poutine le Russe, en passant par Orban le Hongrois. Un nouveau monde se lève, et Israël, à sa manière, en fait partie… » François Brousseau