• Offensive en Libye. Au moins 35 personnes ont été tuées depuis le lancement jeudi d’une offensive des troupes du maréchal Khalifa Haftar contre la capitale libyenne, Tripoli, selon un bilan établi hier soir par le ministère de la Santé du gouvernement d’union nationale basé dans la ville. Les forces du maréchal Haftar ont quant à elles annoncé avoir subi 14 pertes dans leurs rangs.

  • Sécurité intérieure américaine. Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé ce matin le départ de la secrétaire à la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, et la nomination par intérim de Kevin McAleenan, qui dirigeait le service américain des douanes et de protection des frontières. Kirstjen Nielsen avait été chargée l’an dernier de faire appliquer la politique de Donald Trump consistant à séparer les enfants migrants de leurs parents entrés illégalement sur le territoire américain.

  • Législatives en Israël. Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a déclaré samedi qu’en cas de victoire aux élections législatives qui auront lieu demain, il étendrait la souveraineté israélienne sur l’ensemble des colonies installées en territoire palestinien, considérées comme illégales par l’ONU. En poste depuis 2009, Benjamin Netanyahou espère une victoire de son parti, le Likoud, pour obtenir un quatrième mandat consécutif et fait notamment face à une coalition centriste menée par l’ancien chef d’état-major de l’armée israélienne Benny Gantz et l’ancien présentateur de journal télévisé Yaïr Lapid.

  • Manifestations au Soudan. Plusieurs dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés depuis samedi au Soudan pour réclamer le départ du président Omar el-Béchir, au pouvoir depuis un coup d’État en 1989. La répression du mouvement de protestation, qui a débuté en décembre, a fait au moins 60 morts, selon l’ONG américaine Physicians for Human Rights.

  • Ghosn évincé de Nissan. Réunis en assemblée générale extraordinaire à Tokyo, au Japon, les actionnaires du constructeur automobile Nissan ont voté la révocation du mandat d’administrateur de Carlos Ghosn, ancien PDG de l’entreprise actuellement incarcéré au Japon pour des soupçons de malversations financières. Le siège de Carlos Ghosn au conseil d’administration de Nissan a été attribué à Jean-Dominique Senard, le président du constructeur automobile français Renault.

  • Faible mobilisation des « Gilets jaunes ». La 21e journée de mobilisation des « Gilets jaunes » a rassemblé samedi 22 300 personnes, selon le ministère de l’Intérieur, et 73 289 personnes, selon Le Nombre jaune, une page Facebook animée par des participants au mouvement. Il s’agit de la plus faible mobilisation depuis le début de l’année.