• Référendum d’initiative partagée. Plusieurs ministres ont critiqué la procédure engagée hier par 218 députés et sénateurs dans le but d’organiser un référendum d’initiative partagée (RIP) contre la privatisation du groupe Aéroports de Paris souhaitée par le gouvernement. Le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau, l’a qualifiée de « coup politique ». Pour être organisé, un RIP doit non seulement être soutenu par au moins 175 parlementaires, mais aussi recueillir 4,5 millions de signatures de citoyens en neuf mois.

  • Réduction des pesticides. Le gouvernement a annoncé la nomination du préfet Pierre-Étienne Bisch à la tête d’un groupe de travail chargé de coordonner le plan de réduction de l’usage des pesticides en France. Présenté en juillet, ce plan, le troisième depuis 2008, a pour ambition une « sortie du glyphosate pour une majorité des usages d’ici fin 2020 », selon le gouvernement.

  • Photo d’un trou noir. Un consortium international de chercheurs travaillant pour un projet baptisé Event Horizon Telescope a dévoilé la première photographie d’un trou noir, un objet céleste dont le champ gravitationnel est si intense que la lumière ne peut s’en échapper. Il se trouve dans la galaxie M87, située à 53 millions d’années-lumière de la Terre. Un trou noir étant par définition invisible, ses contours apparaissent du fait de la lumière émise par le disque de matière qui gravite autour de lui.

  • Délai pour le Brexit. La chancelière allemande, Angela Merkel, a estimé que les États membres de l’UE, qui se réunissent ce soir en sommet extraordinaire au sujet du Brexit, devaient « laisser un délai raisonnable » au Parti conservateur et au Parti travailliste britanniques pour parvenir à un accord. Angela Merkel a précisé qu’elle rencontrerait avant le conseil de ce soir le président français « pour accorder » leurs positions sur ce sujet.

  • Journaliste expulsé d’Algérie. L’agence de presse AFP a fait savoir hier soir que le directeur de son bureau en Algérie, Aymeric Vincenot, venait d’être expulsé par les autorités algériennes, qui ont refusé de renouveler son accréditation pour 2019 sans donner d’explication. Le PDG de l’AFP, Fabrice Fries, a estimé que cette décision portait « gravement atteinte » à une couverture « exhaustive et rigoureuse des évènements historiques qui se déroulent actuellement en Algérie » et qui ont conduit à la démission du président Abdelaziz Bouteflika le 2 avril.

  • Airbnb et Cisjordanie. L’entreprise américaine de location de logements entre particuliers Airbnb ne supprimera finalement pas les annonces localisées dans les colonies israéliennes en Cisjordanie, comme elle l’avait annoncé en novembre, a révélé hier soir l’agence de presse Jewish Telegraphic Agency. Cette dernière a obtenu la copie d’un accord judiciaire conclu entre Airbnb et une douzaine de familles juives américaines, dont la plupart possèdent des propriétés dans des colonies de Cisjordanie et qui avaient poursuivi la société en justice.