• Poursuite du mouvement au Soudan. Le Conseil militaire de transition qui a pris le pouvoir jeudi au Soudan a appelé hier les responsables des partis politiques du pays à se mettre « d’accord sur une personnalité indépendante qui deviendrait Premier ministre et sur un gouvernement civil ». Omar el-Digeir, l’un des responsables du mouvement de contestation qui a abouti au départ du président Omar el-Béchir, a déclaré hier : « Nous continuerons à organiser nos sit-in jusqu’à la satisfaction de nos demandes. »

  • Législatives finlandaises. Le Parti social-démocrate de Finlande a remporté les élections législatives organisées hier dans le pays avec 17,7 % des voix devant le parti anti-immigration et eurosceptique Vrais Finlandais avec 17,5 %. Le parti Vrais Finlandais avait participé à la coalition de droite au pouvoir issue des élections de 2015, mais ses ministres ainsi que plusieurs parlementaires ont depuis rejoint une formation politique dissidente.

  • Grève aux urgences. Les infirmiers et aides-soignants de plusieurs hôpitaux parisiens ont lancé un mouvement de grève illimité pour réclamer une amélioration de leurs conditions de travail et des mesures de sécurité après plusieurs agressions contre le personnel. Il est prévu que l’accueil et la prise en charge des patients restent assurés.

  • Prison ferme pour négationnisme. Le tribunal correctionnel de Paris a condamné l’essayiste Alain Soral à un an de prison ferme assorti d’un mandat d’arrêt pour contestation de l’existence de la Shoah. Il était poursuivi par quatre associations antiracistes pour avoir publié sur son site internet les conclusions de son avocat dans une précédente affaire, liée à la publication d’une caricature de presse concernant la politique d’extermination des juifs par les nazis.

  • Les réponses de Macron. Emmanuel Macron doit présenter lors d’une allocution télévisée ce soir à 20h ses réponses au grand débat national organisé à l’initiative du gouvernement du 15 janvier au 15 mars. « Il annoncera les chantiers d’action prioritaires et avancera les premières mesures concrètes en réponse aux préoccupations soulevées », a précisé hier l’Élysée.

  • « Gilets jaunes », acte 22. La 22e journée de mobilisation des « Gilets jaunes » a rassemblé samedi 31 000 personnes, selon le ministère de l’Intérieur, et 91 276 personnes, selon Le Nombre jaune, une page Facebook animée par des participants au mouvement. Ces chiffres sont tous les deux en augmentation par rapport au samedi précédent.