15 avril 2019

Ça alors

Des armes françaises impliquées dans le conflit au Yémen

Le nouveau média d’investigation français Disclose a révélé aujourd’hui que des armes françaises étaient utilisées dans le conflit au Yémen. La ministre des Armées, Florence Parly, avait déclaré en janvier sur France Inter ne pas avoir connaissance que des armes françaises « soient utilisées directement » dans le conflit qui touche le pays depuis 2015. L’enquête repose sur des documents classés « confidentiel défense », rédigés en septembre par la direction du Renseignement militaire et publiés par Disclose. Ils listent et cartographient les armes vendues par la France aux forces yéménites, aux Émirats arabes unis et à l’Arabie saoudite, impliquées dans le conflit contre les rebelles houthis. La portée de certaines armes de fabrication française fait qu’elles peuvent atteindre des populations civiles yéménites, même si l’enquête ne prouve pas qu’elles aient fait des victimes. Plus de 8 300 civils ont été tués dans le cadre du conflit, selon Yemen Data Project, une ONG qui collecte et recoupe des informations sur les frappes de la coalition.