16 avril 2019

Ça alors

Un cœur imprimé en 3D à partir de tissus humains

Des chercheurs de l’Université de Tel-Aviv, en Israël, ont présenté hier un prototype de cœur, de la taille d’une cerise, réalisé à l’aide d’une imprimante 3D à partir de tissus prélevés sur un patient. Les méthodes sont détaillées dans un article de la revue Advanced Sciences. « C’est la première fois que l’on réus­sit à conce­voir et à impri­mer un cœur fait de cellules, de vais­seaux sanguins, de ventri­cules et de chambres humains », a déclaré le professeur Tal Dvir, qui a dirigé l’étude. Pour y parvenir, l’équipe a prélevé du tissu adipeux dans la ceinture abdominale d’un patient. Les cellules ont été reprogrammées pour être adaptées au cœur et le reste du tissu a été transformé en un hydrogel utilisé comme encre par l’imprimante. À terme, les chercheurs estiment que cela pourrait remplacer le don d’organe et éviter ainsi les rejets de greffe. Des implantations doivent être testées sur des animaux et la technique être perfectionnée pour répliquer ce type d’impression pour un cœur de taille normale.